L'expert des médias numériques Devorah Heitner révèle le secret pour établir une relation saine avec la technologie. Devora explique comment vous pouvez aider vos enfants à développer la bonne relation avec la technologie, d'autant plus que la pandémie leur a donné de nouveaux rôles - enseignants, nounous et parents.

Deborah Heitner

optimiste technologique, auteur de Screenwise: Comment aider les enfants à prospérer (et à survivre) dans leur monde numérique. Elle a consacré toute sa vie à étudier les médias numériques et à donner des conférences dans les écoles, avec les parents et les enfants, sur la façon dont la technologie affecte leur vie quotidienne:

Les gadgets sont-ils nocifs pour nos enfants et tout le temps passé devant un écran a-t-il le même effet?

Il vaut la peine d'abandonner le terme «temps d'écran» car il ne décrit pas comment nous utilisons nos gadgets. Dites-moi, si vous utilisez l'application pour ouvrir une recette de dîner, avez-vous passé votre temps à l'écran? Cela signifie-t-il que vous ne pouvez plus regarder la série sur la plateforme avec vos enfants aujourd'hui? Ce n'est pas une manière très constructive de penser aux appareils électroniques. 

La question de l'impact des gadgets sur les enfants doit être considérée de ce point de vue - dans quelle mesure nos enfants utilisent la technologie et ce qu'ils en font. 

Et c'est un vrai casse-tête pour les parents. Il est beaucoup plus facile de voir s'ils utilisent le gadget ou non? Jouent-ils à des jeux de société avec moi parce que je suis un bon parent et que j'ai assez de temps pour tout dans le monde? Ou ils utilisent un gadget, et ensuite je dois me sentir coupable parce qu'on m'a dit que si les enfants utilisent trop les appareils mobiles, cela signifie que je suis un mauvais parent.

Il y a beaucoup de pression morale sur les parents

Je donne des conférences dans les écoles et les gens disent souvent: "Pouvez-vous simplement dire que vous ne pouvez pas donner d'iPhone aux élèves de cinquième?" Les gens veulent des règles claires et compréhensibles. Et le manque d'approche universelle de nos jours est problématique pour les parents. Ils ont peur de parler du problème des enfants utilisant des gadgets parce qu'ils ne veulent pas être condamnés. 

Ce problème est devenu particulièrement aigu pendant la pandémie, car tous les enfants ont la possibilité d'utiliser diverses plates-formes, mais vous devez comprendre: «Ce n'est pas parce que d'autres autorisent ou ne permettent pas à leur enfant d'utiliser des appareils numériques que vous devez le faire. aussi. "

Quand j'étais enfant, il y avait de longues périodes d'ennui dans ma vie, et c'est à cause d'eux que j'ai commencé à lire. Je crains que le simple fait d’avoir des appareils numériques, même s’ils passent de «bons» et «mauvais» moments, signifie que mes enfants liront moins et développeront leurs propres intérêts, car l’écran de l’appareil peut scintiller, prendre vie et se transformer en Roblox (Roblox est une plate-forme en ligne multijoueur qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres jeux et de jouer à des jeux créés par d'autres utilisateurs) ou quelque chose d'autre qui est intrinsèquement plus intéressant qu'un livre.

Disons que votre enfant s'intéresse vraiment aux échecs ou à la natation. Combien de temps lui permettez-vous d'y consacrer, par rapport à quelque chose comme les jeux Roblox sur ordinateur? Probablement beaucoup. Mais pensez à la façon dont Roblox lui permet d'être créatif et entrepreneurial. Comment pourriez-vous l'encourager dans ces domaines? Et faites-lui savoir que vous pensez que c'est cool.

Si vous avez un enfant qui est vraiment très bon à Roblox, pourquoi ne pas vous en vanter tout comme vous pourriez vous vanter d'enfants nageurs ou joueurs d'échecs?

Ce n'est pas que je n'aime pas le désir d'équilibre, mais je veux insister sur ce qui suit: il y a des gens dont le travail est de rester assis devant l'écran toute la journée et de développer toutes sortes de choses. Ceci est leur monde réel. 

Permettez-vous simplement de penser que vos enfants font sur l'ordinateur, quelque chose d'utile et de demande dans le monde. Et trouvez des moyens pour eux de commencer à appliquer certaines des compétences qu'ils ont acquises.

Disons que votre enfant est passionné par les émissions de cuisine, il serait logique de se demander: "Peut-il vraiment cuisiner quelque chose?" En ce qui concerne Roblox, vous pouvez simplement enseigner à votre enfant les bases du fonctionnement de l'argent et le laisser compter le fonctionnement de ces magasins Roblox. Ou, s'il est plus intéressé par le design - peut-être aimerait-il comprendre d'autres programmes de design? 

Comment cela peut-il être étendu et étendu au-delà de l'écran, y compris le stylo sur papier?

Ça a du sens. Parce que quand je pense à mes enfants et à des gadgets comme ça, je n'ai pas peur qu'ils passent beaucoup de temps avec eux. J'ai peur qu'ils restent coincés dans leurs appareils et oublient tout ce qu'ils peuvent faire.

La technologie est très attractive. Quelqu'un dira qu'ils créent une dépendance et sont conçus pour accrocher votre cerveau et vous permettre de continuer. C'est pourquoi nous ne sommes pas tous allés au lit et avons regardé un autre épisode de la série. C'est pourquoi il est si difficile d'abandonner YouTube. Il n'y a aucun pointeur de «fin» nulle part. La seule chose que vous pouvez faire est d'expérimenter en mettant en pause les appareils numériques et en les éteignant de temps en temps. 

J'ai commencé à parler à mon enfant de 11 ans de la technologie conçue pour retenir notre attention parce que les enfants aiment être plus intelligents que les scientifiques. Donc, s'ils commencent à penser: "Wow, c'est vraiment cool, mais je contrôle la situation et je suis responsable de la façon dont je passe mon temps", alors un tel cadre peut leur être utile.

Une autre tâche difficile peut être de parler à un enfant: «Wow, j'ai remarqué que je passais beaucoup de temps à Zillow à la recherche d'un nouvel appartement. J'essaierai donc de prendre une semaine de congé à Zillow, car j'y passe trop de temps. " Et puis suggérez: «Vous savez, vous passez également beaucoup de temps sur Amazon à regarder Lego. Pouvons-nous tous les deux prendre un jour de congé pendant une semaine? » 

Ce serait encore mieux si vous demandiez à votre enfant de choisir ce qui, selon vous, le distrait et le motive le plus. 

Si vous voulez faire un autre pas vers une parentalité radicale, demandez-lui lequel votre il aime le moins les habitudes numériques. Si vous choisissez son habitude, peut-être qu'il choisira la vôtre. J'aime l'idée d'offrir cela à un enfant comme un défi.

Il vaut toujours la peine de parler de sécurité

Il est bon de dire: «Écoutez, nous ne pensons pas que les appareils électroniques sont mauvais pour la santé». Mais cela n'a pas nécessairement à voir avec qui ou quoi se trouve à l'autre bout de ces appareils.

Au lieu de reconnaître les gadgets comme un mal absolu, nous pouvons simplement discuter avec nos enfants de la façon dont ils passent du temps avec les appareils électroniques.
Nous ne pouvons pas les contrôler à chaque minute. Et surtout à l'école éloignée, il y a beaucoup de choses qui peuvent mal tourner.

Je veux dire, par exemple, que la pornographie leur donne des idées complètement fausses et potentiellement dangereuses sur le consentement au sexe et ce que sont les relations sexuelles.

Plus l'accès à la technologie de votre enfant est incontrôlé, plus vous devriez être actif dans la construction d'un dialogue sur la pornographie, car l'âge moyen de vulnérabilité, lorsque les enfants sont particulièrement vulnérables, est de 9 ans.

Ou prenez la situation actuelle, le fil d'actualité a l'air effrayant. Voulez-vous que vos enfants regardent constamment les informations sur les personnes qui meurent seules de ce virus? C'est vraiment un dialogue très important. Nous ne pouvons pas simplement permettre à nos enfants de voir ces choses et de ne pas leur en parler, de ne pas demander ce qu’ils ont vu et appris.

Je crois fermement que la bonne façon de regarder ce que voient vos enfants est le mentorat, pas le contrôle. Par conséquent, utilisez toujours le dialogue et l'observation des enfants, et n'essayez pas de les espionner avec des moyens technologiques.

Suivez vos enfants - pas seulement avec l'historique du navigateur ou d'autres logiciels. Cependant, si vous suivez l'historique de leurs demandes ou quelque chose du genre, je le ferais ouvertement et en parlerais à l'enfant.

Pensez à toutes ces personnes qui ont été sauvées d'une manière ou d'une autre par des gadgets, ou plutôt par la connexion avec la communauté en ligne de personnes partageant les mêmes idées. Pensez à un enfant transgenre qui ne se suicide pas, mais qui trouve plutôt une communauté sur Internet. Pensez aux personnes qui ont rencontré leur partenaire dans une application de rencontres et qui n'ont pas été laissées seules. Tout outil peut être utilisé pour le mal, comme le font certaines ressources en ligne, incitant les jeunes à la violence ou engageant le mouvement pour la suprématie blanche. Mais cela ne signifie pas que l'outil est mauvais.

De la source: slate.com
Traduction: Andrey Glushko
Collages: Karina Grilyuk

Matériaux populaires

Tu es sur version bêta site web rytmy.media. Cela signifie que le site est en cours de développement et de test. Cela nous aidera à identifier le nombre maximum d'erreurs et de désagréments sur le site et à rendre le site pratique, efficace et beau pour vous à l'avenir. Si quelque chose ne fonctionne pas pour vous ou si vous souhaitez améliorer quelque chose dans la fonctionnalité du site, contactez-nous de la manière qui vous convient.
BETA