Nous publions une traduction de la lettre de Robert Svoboda, qui nous aidera à trouver nos repères profonds et à rester calme en cette période de panique et de crise pour le monde.

liberté
Robert Freedom

L'écrivain américain, le Dr Ayurveda, la première personne dans le monde occidental à être autorisé à pratiquer l'ayurveda en Inde (1980), donne des conférences sur l'Ayurveda et les religions orientales dans le monde, conférencier à la conférence PRO AlterMed 2020.

Alors que le COVID-19 (maintenant officiellement connu sous le nom de SARS-CoV-2) continue de se propager dans le monde, les gouvernements et les professionnels de la santé tentent de déterminer dans quelle mesure il sera répandu et comment le limiter de la manière la moins intrusive et efficace. Une attention particulière et l'évitement des foules, combinés à un lavage répété des mains et à la limitation du contact avec la bouche, les yeux et le nez - sont les meilleures mesures préventives du moment, ainsi que des achats stratégiques des produits essentiels dont vous avez besoin pour les prochaines semaines. Cependant, dans ce «climat d'incertitude», beaucoup de gens paniquent, inventent et utilisent des méthodes qui ne leur seront finalement pas bénéfiques ni à leurs proches, notamment en achetant tout ce qu'ils peuvent.

N'ayant pas un développement évolutif aussi long, l'esprit humain n'a pas encore atteint sa pleine maturité et, par conséquent, face à une crise, de nombreux esprits perdent la capacité de penser clairement. Par «esprit», j'entends la fonction mentale connue en sanskrit comme manas (esprit, ratio). Cette fonction transforme les perceptions que nous recevons de nos sentiments en une histoire significative. Et cette histoire significative est la nôtre buddhi (capacité de reconnaissance interne), peut utiliser pour signaler manasu (l'esprit) comment répondre exactement à cette histoire. La peur conduit à un court-circuit dans ce processus, forçant les gens à réagir rapidement et de façon imprudente plutôt qu'à agir de manière délibérée.

Et c'est pourquoi nous assistons à des achats de panique agressifs, dont beaucoup semblent inhabituellement irrationnels, comme la longue course mondiale pour le papier toilette.

Cela est dû en grande partie à «l'instinct du troupeau» ou à la «contagion émotionnelle». Nous avons tous tendance à nous «miroir», au moins en partie, grâce aux «neurones miroirs» qui existent dans plusieurs parties du cerveau. Et en tant qu'êtres sociaux, nous nous adaptons tous, consciemment ou inconsciemment, à notre environnement immédiat. Nous sommes tellement semblables à nos amis dans la façon dont nous percevons et réagissons au monde qui nous entoure que ces similitudes peuvent être utilisées pour prédire non seulement qui sont nos amis, mais aussi à quel point nous sommes socialement proches d'eux.

Cette capacité d'adaptation nous permet de nous adapter facilement aux états émotionnels des autres, ce qui signifie que nous pouvons «capter» les émotions même lors d'interactions occasionnelles, si le niveau général d'anxiété et d'inquiétude au sein de la population est élevé. La peur et l'anxiété sont particulièrement «contagieuses» et peuvent être choquantes: lorsque quelques personnes dans la foule se sentent personnellement menacées, leur peur soudaine et leur course à pied peuvent convaincre les autres de s'enfuir. Et bientôt toute la foule est forcée de fuir, souvent sans direction ni but.

C'est nocif dans la foule («foule» est un mot qui signifiait «presse» ou «mâcher»), mais grâce aux communiqués de presse et aux publications sur les réseaux sociaux qui augmentent le taux de «contagion émotionnelle» au sein de la population, COVID-19 a propagé une large diffusion segments de la population à travers le monde avant la transition vers la panique. Telle est la vérité sur l'humanité: que chacun de nous a besoin de se sentir compétent, de se sentir maître de sa vie et d'agir comme les gens proches de nous agissent dans la société. Maintenant que la plupart des gens s'identifient comme des consommateurs, ils consomment dans un état de stress, et les achats de panique peuvent être compris comme suit: vous voyez d'autres personnes acheter quelque chose, et vous achetez aussi; vous voyez des photos d'étagères vides, et vous ne voulez pas être laissé de côté (vouloir se sentir et ressembler à un consommateur compétent, qui contrôle votre vie).

À un moment où la menace mortelle approche chacun de nous, quand il y a une incertitude sur la façon de surmonter ce danger, la peur rend cette menace si sinistre que la panique mondiale commence, qui se concentre sur l'achat de marchandises (comme du papier hygiénique) dans de gros emballages, dont la taille comme si offrir à notre subconscient une "grande" réponse au danger.

Même si vous pouvez résister à la panique, vous pouvez toujours ressentir la menace à laquelle vous devez faire face. Et vous devrez y faire face d'une manière qui soit efficace pour vous, qui correspondra au niveau de danger, mais réduira la peur et ne contribuera pas à «l'infection» de cette peur. Et la première chose à faire est de donner un nom à ce que vous ressentez, car cela vous fera temporairement sortir de cet état, quel qu'il soit.

Une fois que vous avez pu évaluer objectivement votre état et votre position, rappelez-vous qu'une personne ayant une prédisposition cognitive a tendance à surestimer les événements récents et marquants. Vous devez donc créer une perspective plus équilibrée à partir de laquelle vous pourrez regarder la situation.

Une excellente façon de créer cette perspective est de remercier pour ce que vous avez déjà. De plus, nous pouvons remercier la nature elle-même d'avoir choisi de ramener notre apparence imparfaite à la vigilance et à l'éveil à travers une maladie dont la mortalité semble être d'environ 4%, pas près de 10%, dès le premier SRAS. , et non 35%, comme pour le MERS (les deux sont également des coronavirus, et les deux, comme COVID-19, sont d'abord originaires d'animaux puis transmis à l'homme). Merci providence!

Car manas (notre esprit, notre ratio, notre capacité de penser) veut toujours essayer de trouver un moyen de sortir de la situation, laissez-le regarder, mais pas de manière incontrôlable - "Oh mon Dieu, que va-t-il se passer ensuite ???", mais avec un esprit froid:

  • trouver des sources d'information vérifiées et véritables;
  • essayez d'être aussi clair que possible lorsque vous inventez vos prédictions et que vous établissez des diagnostics;
  • quand vous n'avez plus rien à penser, mais que vous ne pouvez pas vous arrêter de le faire, souvenez-vous que le manas vient de la racine sanskrite «penser». Suffixe sanscrit tra signifie "outil" et "défenseur" qui ne ман + tra = mantra «Outil de pensée» ou «défenseur de la pensée».

Donc:

  • concentrez-vous sur vos mantras ou un mantra, sur l'un des nombreux noms de l'Être suprême;
  • s'appuyer sur des facteurs internes plutôt qu'externes pour reprendre le contrôle d'un monde de plus en plus incontrôlable;
  • quand vous le faites avec d'autres qui s'efforcent de le faire correctement, vous avez satsang (assis - la vérité, sanga - communication, réunions, satsanga - en tant que communication de groupe sur le supérieur et le spirituel), ce qui signifie que l'expression sanskrite est valable: «y a-t-il quelque chose qui satsang ne peut pas le faire pour les gens? "

Nous ne savons pas encore combien de temps COVID-19 nous dérangera, nous fera souffrir et combien il sera douloureux. La seule chose dont nous devons nous souvenir est que nous ne devons pas aggraver une mauvaise situation en courant sans but comme des poulets sans tête.

Om Namah Shivaya!

Dr. Robert Svoboda

Texte: Robert Svoboda (États-Unis)
Traduction: Andriy Glushko
Collages: Victoria Mayorova

Matériaux similaires

Matériaux populaires

Tu es sur version bêta site web rytmy.media. Cela signifie que le site est en cours de développement et de test. Cela nous aidera à identifier le nombre maximum d'erreurs et de désagréments sur le site et à rendre le site pratique, efficace et beau pour vous à l'avenir. Si quelque chose ne fonctionne pas pour vous ou si vous souhaitez améliorer quelque chose dans la fonctionnalité du site, contactez-nous de la manière qui vous convient.
BETA